--
Pays de destination : États-Unis
Joindre notre Service Client

Family Concept Store

Bobo Choses

Bobo Choses est une marque espagnole créée en 2008. Dès sa première collection, Bobo Choses s'est fait remarquer par son style, ses vêtements pour enfants graphiques, colorés et sa touche arty. Depuis, c'est un rituel, chaque saison, Bobo Choses nous épate avec une thématique décalée qui se décline en vêtements aux couleurs vitaminées : sweats, t-shirts en jersey de coton, pantalons, pièces en maille, jupes et parkas mais aussi en accessoires et décoration pour chambres d’enfant comme des tapis 100% coton. Et puis, au delà des vêtements, Bobo Choses, c'est un état d'esprit et une philosophie résolument positive. Comment ne pas être fan de Bobo Choses ? 
En savoir plus
Bobo Choses


​Interview de Adriana Esperalba,
fondatrice et directrice de création de la marque Bobo Choses 

 
Bobo Choses, ce n’est pas qu’une simple marque de vêtements pour enfants. Nos collections sont spéciales ; elles commencent par un conte, puis révèlent des objets de décoration et des accessoires ». Adriana Esperalba, fondatrice et directrice de création de la marque, nous explique que pour Bobo Choses, il est essentiel de s’amuser et d'être à la fois créatifs et modestes. Dans une ancienne usine de jouets, à deux pas de la Méditerranée et à quelques kilomètres des centres de production de Bobo Choses, Adriana et son équipe de 23 personnes réunissent leur talent au quotidien afin d’offrir des produits créatifs à des familles du monde entier.

 


 

Comment l’aventure Bobo Choses a-t-elle commencé ?

Après avoir travaillé plusieurs années en tant que directrice artistique dans une agence de publicité de Barcelone, j’ai décidé de créer mon propre studio de graphisme avec une amie. En 2008, et avec la naissance de nos enfants, nous nous sommes rendu compte que nous ne leur trouvions pas de jolis vêtements. Nous avons donc pensé à créer une mini-collection de t-shirts, sans vraiment savoir comment nous allions les vendre. Une amie nous a présenté quelqu’un qui était d’accord pour exposer nos créations, et nous avons décidé de tenter notre chance au Playtime de Paris. À l’époque, nous avions un budget très serré. Nous avons dormi chez mon frère en croisant les doigts pour que tout se passe bien.
 

D’où vient le nom de la marque ?

Bobo : à nos débuts, le terme « bobo », contraction de l’expression bourgeois bohème, nous plaisait bien. Même si parfois, ce terme peut avoir des connotations négatives, il représente une société passionnée de culture et contre le consumérisme frivole, bien qu’issue d’un milieu assez aisé. Nous avons aussi pensé qu’il s’agirait d’un mot facile à prononcer pour un enfant.
Choses : nous voulions proposer plus de choses, pas seulement des vêtements, étant donné que tout ce qui se rapporte à l’univers de l’enfant nous inspire.
 



 

Qui se cache derrière la marque ? De combien de personnes se compose l’équipe de Bobo Choses ?

Carla, María, Mariam, Lucía, Pim Jr, Sylvia, Isabel, Manel, Blanca, Clara, Magda, Montse, Dani, Lucho, Berta, Pim Sr, Roser, Julie, Tania, Marga, Pere, Olga, Adri…
Moi, je suis la directrice de création. J’ai délégué la direction générale de l’entreprise à mon frère.
 

Quelles sont vos références dans le monde de la mode et de l’art ?

Lorsque j’étudiais le graphisme à l’université, j’étais fascinée par l’architecture rationaliste, l’école Bauhaus, Le Corbusier, Josep Lluís Sert et par les créations des Eames, de Jean Prouvé, Ettore Sottsass ou encore Miguel Milá. J’aime beaucoup les artistes Joan Miró, Sonia Delaunay, Joan Brossa, David Hockney, Alexander Calder et Jean Arp. Mais j’apprécie également des créateurs et illustrateurs comme Eric Carle, Bruno Munari, Enzo Mari… Et dans le monde de la mode, Coco Chanel, Rei Kawakubo et Josep Font.
 



 

Où puisez-vous votre inspiration ?

Dans un livre, une photo, une chanson, un film... Nos collections sont toujours orientées vers notre enfance, comme si nous refusions de grandir. J’aime aussi observer la façon dont les gens sont habillés dans la rue, voyager et découvrir de nouvelles choses.
 

Que représente la maternité selon vous ?

Pour moi, être mère, c’est aimer inconditionnellement, apprendre, rire, pleurer, jouer, rêver, voir le monde sous un nouveau jour… et parfois, c’est aussi être un peu casse-pieds et devoir leur répéter vingt fois de mettre leur pyjama et d’aller se brosser les dents (rires) !
 


 


Comment conciliez-vous vie familiale et vie professionnelle  ?

J’ai la chance de vivre tout près de mon travail et de l’école de mes enfants, ce qui me permet de les accompagner à vélo tous les matins. J’essaie d’être très productive au quotidien afin d’avoir plus de temps libre pour ma famille. Le week-end, nous avons l’habitude d’aller faire du camping en montagne ou près de la mer, de faire des travaux manuels ou encore de construire des cabanes à la maison dans lesquelles nous lisons des histoires.
 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

Le fait d’être constamment en contact avec le monde des enfants me fascine. Lorsque nous prenons les photos, le temps passe très vite. C’est très fatigant, mais c’est aussi l’un de mes moments préférés ; voir des enfants vêtus de notre nouvelle collection jouer et s’amuser, c’est l’aboutissement de nombreux efforts. C’est fantastique.       
                 

Qu’est-ce qui rend Bobo Choses unique ?

Depuis le début, nous affirmons que nous ne voulons pas être une simple marque de vêtements pour enfants. C’est pour cette raison que nos collections commencent avec un conte, une histoire, avant de révéler des t-shirts mais aussi des sacs à dos, des tapis, des posters…
D’autre part, l’un de nos principaux sujets de préoccupation est l’impact de notre marque sur l’environnement. Depuis plus de deux ans, nous faisons en sorte d’utiliser des tissus organiques et recyclés dans nos collections, mais nous sommes conscients que nous avons encore un long chemin à parcourir. La qualité est également un point très important pour nous, c’est pourquoi 95 % de nos produits sont fabriqués en Espagne et au Portugal. La grande majorité d’entre eux à moins de quarante minutes en voiture de nos bureaux de Barcelone. 
 

Quelles sont selon vous les clés du succès de Bobo ?

Nous avons toujours été très fidèles à notre philosophie et à notre style, et je crois que c’est ce que les gens apprécient le plus chez nous. Nous essayons de surprendre et de nous montrer créatifs dans notre travail, et nous le faisons en nous amusant, ce qui ne passe pas non plus inaperçu. 
 

Si vous deviez définir l’univers de Bobo en 3 mots, quels seraient-ils ?

Créativité
Humilité
Have fun !
 

Le rêve de Bobo, c’est de…

Ouvrir une boutique/un espace pour exposer l’univers Bobo.
 

Qu’est-ce qui vous plaît chez Smallable ?

Parler de Smallable, c’est parler des débuts de Bobo, de la première collection que nous avons créée et qui ne s’est vendue que dans quelques boutiques. Smallable était l’une d’entre elles. Nous leur serons toujours reconnaissants d’avoir misé sur une marque qui venait tout juste d’être lancée.
 

 

Un livre ?

A Legend - Le nouveau conte de Bobo. 
 

Une chanson ?

Friday I’m in Love - The Cure
 

Un film ?

E.T. l’extra-terrestre - Steven Spielberg
 

Un restaurant à Barcelone ?

Can Kenji - 325 Calle Rosselló. Barcelona
 
 
Retrouvez la collection Bobo Choses sur Smallable en ligne et dans notre concept store parisien au 81 rue du cherche-midi – 75006 Paris.
Fermer
Trier par

386 résultats

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. 5

386 résultats

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. ...
  5. 5